Conditions générales  
 

Home /  Cap-Vert  /  Santo Antão

 

Santo Antão

Avec ses imposantes montagnes et ses vallées très profondes, le relief de l’île de Santo Antão est absolument stupéfiant. Depuis Porto Novo, la route qui se dirige vers le nord de l'île, transporte le visiteur dans un monde presque irréel, où la force et la volonté humaines se sont imposées face à la nature agreste de cette région. Les routes taillées entre les versants abrupts, constituent d'authentiques monuments en mémoire à l'effort et au labeur de ceux qui ont contribué à leur construction. Ces véritables montagnes russes suscitent l'étonnement. Comme par magie, on se voit transporté à partir d'une région extrêmement aride vers une zone où les conditions de l'environnement font que les européens se sentent chez eux. Il s'agit là des zones les plus élevées de l'île, où les eucalyptus et les pins sont plantés en grand nombre, tous les ans, et qui sont fréquemment envahies par des brouillards intenses et frais.

Après avoir traversé cette région et être descendu ainsi au niveau de la mer, on arrive dans la vallée de Ribeira Grande, dans laquelle se trouve le principal centre urbain de l'île. Celui-ci porte le nom de la vallée et constitue le point de bifurcation des routes, qui mènent respectivement vers les deux endroits les plus visités de Santo Antão. D’un côté, en longeant le littoral, on se dirige vers la vallée Valle do Paul. Avec une végétation dense et riche en champs de maïs, de canne à sucre et autres produits agricoles, on se sent, à mesure que l'on avance vers l'intérieur, comme surveillé et protégé par les imposantes montagnes qui encadrent la vallée. De retour à Ribeira Grande, on prend la direction de Ponta do Sol, centre administratif de l'île. C'est dans cette petite ville qu'est situé l'aérodrome, véritable porte-avions, qui a été construit en partie sur la mer et qui est maintenant fermé pour des raisons de sécurité.

Santo Antão est aussi considérée comme l'île du grogue, cette eau-de-vie typique, encore fabriquée de nos jours selon des méthodes traditionnelles de mouture de la canne à sucre, au moyen du trapiche, mécanisme rudimentaire qui, pour fonctionner, utilise la force humaine et animale. La fabrication du grogue est liée à la culture à grande échelle de la canne à sucre dans cette île. L’amabilité et l'hospitalité semblent exprimer une douce harmonie entre le paysage et ses habitants.

Carte de Santo Antão
 
Please update your flash plug-in on www.adobe.com to display this website.