Plus d'informations sur la Sicile
Vacances en Sicile

Informations pratiques

Formalités
Pour l’entrée en Italie, les citoyens suisses et de l’Union Européenne doivent être détenteurs d’une carte d’identité ou d’un passeport valable. Les autres citoyens doivent se renseigner lors de la réservation sur les formalités administratives. La responsabilité d’avoir des papiers en règle incombe à chaque participant.

Climat
Il est toujours tempéré par la brise. Avec des moyennes annuelles de plus de 2500 heures d’ensoleillement à Catane et de plus de 130 jours sans nuage à Syracuse, la Sicile se targue de jouir du ciel le plus limpide de toute l’Europe.

Décalage horaire
Aucun avec la Suisse ou la France.

Monnaie et change
L’unité monétaire est l’Euro.

Langue
La langue officielle est l’italien. Le sicilien est la langue commune sur place, mais les habitants sont nombreux à maîtriser une langue étrangère, principalement l’anglais, le français et l’allemand.

Communications téléphoniques
Pour les appels à l’étranger depuis l’Italie, composer les préfixes 00 puis 41 pour la Suisse et 33 pour la France, suivis du numéro de téléphone.

Bon à savoir

Géographie
La Sicile semble géographiquement marquée par le chiffre 3… 3 pointes, d’où sa forme triangulaire, 3 principales montagnes, 3 régions historiques appelées vallées aux temps des Arabes et 3 km séparant le sud de la botte italienne et l’île par le détroit de Messine. Au sud-ouest, l’Afrique et notamment la Tunisie sont à quelques heures de bateau. L’intérieur du pays offre un visage à la fois aride, désolé et vert. Le paysage y représente une sorte de mer pétrifiée, sans aucune cohérence, née d’un délire de création. Le principal massif montagneux, l’Appenino Siculo, culmine à 1979 m et s’étire sur près de 200 km le long de la côte nord. Les collines de la Sicile occidentale, tantôt argileuses, tantôt calcaires, tantôt riches en plâtre, contrastent radicalement avec les plaines. La plaine de Catane est particulièrement riche et fertile. Fort étendue, elle regorge d’oliviers, de vignes et de champs de blé.

Les îles Eoliennes
L’archipel des Eoliennes fait partie de la Sicile. Situé au nord du golfe de Milazzo, c’est l’un des archipels les plus spectaculaires au monde. Résidence des dieux Vulcain et Eole (dieux du feu et du vent). Ces sept petites îles sont nées de volcans dont certains sont toujours en activité : Vulcano et Stromboli. Ces deux îles sont les plus fréquentées avec celle de Lipari. Les plages de sable noir, les montagnes de pierre ponce et les coulées d’obsidienne rassemblent à nouveau un mélange étonnant des forces de la nature. Toutes les îles sont d’un accès facile en ferries ou hydrofoils au départ de Palerme, Cefalù ou Messine.

Les volcans
L’est de l’île est marqué par deux grandes formations volcaniques: l’Etna au nord et les Monts Iblei au sud. L’Etna, avec une altitude de 3323 m, est l’un des plus hauts volcans en Europe et aussi l’un des plus actifs du monde. Très capricieux (135 éruptions depuis l’antiquité), il fait régulièrement parler de lui. Les éruptions de l’Etna en font la principale attraction géologique de la Sicile. Le paysage de l’Etna est magnifique. On y trouve de la neige durant sept mois. Ses pentes sont couvertes d’amandiers, de noisetiers et de pistachiers. Plus bas se trouvent des vergers, des vignobles, des bananiers, des palmiers, des figuiers et des eucalyptus. La faune y est des plus diverses. Il existe de nombreux moyens de se déplacer sur l’Etna. Le réseau routier (nationales, départementales, communales, chemins du corps forestier régional, pistes) offre de nombreuses solutions pour affronter l’ascension vers le volcan, ou même pour accomplir de sympathiques excursions dans les bois.

L’artisanat
En Sicile, les produits issus de l’artisanat sont des marionnettes en bois pupi, des céramiques, des objets en fer forgé et de la dentelle. La Sicile constitue un important témoignage de production céramique artisanale, c’est le berceau de la civilisation de la zone méditerranéenne. Les premières céramiques datent de la préhistoire. On a retrouvé de grandes amphores en forme de sablier, des pots, etc. La charrette carri est le symbole de la désertification des campagnes puisqu’elle était autrefois le seul mode de transport permettant aux paysans vivant en ville de rejoindre leur champ. La charrette était fièrement décorée par des fresques hautes en couleur restituant les conquêtes normandes en Sicile. Aujourd’hui, les charrettes se font rares mais les fresques traditionnelles peuvent se retrouver sur des supports surprenants tels que des tricycles ou des Fiat 500.

Sports et loisirs
L’eau claire et limpide et les fonds marins volcaniques des îles Eoliennes sont un paradis pour les plongeurs. La réserve marine de l’île d’Ustica comme les fonds des îles Favignana, Pantelleria et Lampedusa méritent des explorations sous-marines. C’est au large de Taormine que le film Le Grand Bleu a été tourné. La randonnée, à l’intérieure de l’île, se fait principalement dans les parcs naturels de Madonie, Nebrodi et Peloritani. De plus, le parc naturel de l’Etna est le cadre idéal pour de magnifiques balades et les sentiers côtiers de la réserve naturelle du Zingaro sont parfaits pour profiter de l’air du large. Les clubs nautiques connaissent un fort développement et la location de matériel est aisée depuis votre lieu de séjour. Il est courant de louer un bateau à moteur pour faire le tour des îles et explorer les grottes. Les îles Eoliennes, tout comme la côte sud, sont très appréciées des véliplanchistes et des amateurs de voile pour leurs vents. L’équitation est surtout pratiquée dans la réserve naturelle de la Ciane et à Pantalica, où des ranchs proposent de superbes randonnées à cheval dans l’arrière-pays syracusain.

Gastronomie
La cuisine sicilienne est métissée et a subtilement intégré les apports de toutes les civilisations qu’elle a vu se succéder. Sur les côtes, les poissons et les mollusques sont rois : sardines, thons, espadons, calamars et poulpes. A l’intérieur des terres, les produits du terroir sont savoureux : agneau, charcuterie et surtout l’aubergine dont la Sicile ne peut se passer. On la prépare gratinée, farcie ou en accompagnement avec les pâtes. Une des spécialités de l’île est La Caponata, une ratatouille froide. La Sicile commence aussi à produire des vins de plus en plus réputés : provenant principalement des cépages Inzolia et Catarrato. Les pentes de l’Etna produisent un vin blanc sec et un vin rouge, le Cerasuolo, au goût de cerise des plus raffinés. Le Moscato de Pantelleria est un vin sucré des plus appréciés tout comme la Malvasia de l’île de Salina avec la liqueur Amaro Averna et le Limoncello.