Bolivie

La Bolivie... On pense souvent aux altitudes démesurées qu’offre son plateau andin et à son fameux désert de Sel mais la Bolivie est également Amazonie méconnue et villes coloniales d’une richesse culturelle incroyable laissée par ses ancêtres précolombiens… Un pays épargné du tourisme de masse, il vous séduira par son authenticité…

Vacances en Bolivie

Informations pratiques

Formalités

Pour l’entrée en Bolivie, les citoyens suisses et de l’Union Européenne doivent être détenteurs d’un passeport valable 6 mois après la date de retour et n’ont pas besoin de visa pour un séjour ne dépassant pas
90 jours. Il faut néanmoins être en possession d’un billet de retour ou de continuation. Ces conditions peuvent changer. Les autres citoyens doivent se renseigner sur les formalités lors de la réservation. La responsabilité d’avoir des papiers en règle incombe à chaque participant.

Santé
Aucun vaccin n’est obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe. Cependant, il est conseillé d’être à jour avec les vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B). Les vaccins traditionnels contre la fièvre jaune, la typhoïde, l’hépatite A et la rage sont grandement recommandés pour les séjours en zone amazonienne. Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire si vous vous rendez dans d’autres pays d’Amérique latine à partir de la Bolivie. Le certificat international de vaccination antiamarile (fièvre jaune) peut être exigible aux frontières. En raison de l’altitude et des variations climatiques votre voyage peut être éprouvant dans certaines régions. Nous vous conseillons donc de consulter votre médecin avant votre départ.

Hygiène
La Bolivie ne présente pas de gros risques mais il est vivement conseillé d’adopter des règles d’hygiène strictes : se laver les mains plusieurs fois par jour, ne pas boire l’eau du robinet ni mettre des glaçons dans son verre. Eviter les crudités, les fruits sans peau et les aliments peu cuits.

Confort
Certains de nos circuits (randonnées, séjour dans les communautés rurales…) nécessitent parfois que l’on s’accommode de la rusticité et de l’imprévu liés aux conditions locales. Ils n’impliquent pas d’exploits sportifs mais exigent seulement une bonne condition physique et des capacités d’adaptation. Dans certaines régions, le voyage pourra être un peu éprouvant en raison de l’altitude et des variations climatiques. De plus, il existe peu d’infrastructures et les options d’hébergement sont restreintes (auberges simples, confort correct). Dans tous les cas, le confort reste l’une de nos priorités dans le choix des hôtels.

Gastronomie
La cuisine bolivienne gravite autour d’un ingrédient essentiel: la pomme de terre que l’on déguste sous toutes ses formes. Pour l’agrémenter, il y a les pâtes, les céréales des Andes ainsi que la viande des camélidés, bovins et ovins qui arpentent l’Altiplano ainsi que les poissons d’eau douce.

Décalage horaire / langue / monnaie et change
Il y a -5h00 de décalage horaire entre la Bolivie et la Suisse en hiver et -6h00 en été. Ainsi, lorsqu’il est midi en Suisse, il est 7h00 en Bolivie en hiver et 6h00 en été. L’espagnol est la langue officielle. Les autres langues parlées sont le quechua, l’aymara et le guarani. L’unité monétaire est le boliviano. En janvier 2016, 1 franc suisse valait environ 6.88 BOB et 1 euro valait environ 7.54 BOB.


Vacances en Bolivie

A voir & A faire

La Paz
Reprenez votre souffle ! Vous êtes à La Paz, capitale la plus haute du monde, entre 3’200 et 4’000 mètres d’altitude. En arrivant de l’Altiplano à La Paz, on découvre brusquement, au pied des majestueux sommets des Andes dont les cimes enneigées culminent à plus de 6’000 mètres, l’énorme cuvette abritant cette métropole grouillante de plus d’un million et demi d’âmes. Dans cette cité indienne, on découvre une ville qui intrigue où s’entremêlent, dans un rapport dont l’harmonie est souvent absente, le moderne et l’ancestral, l’occidental et l’autochtone, l’hispanique et l’indigène. Ville éminemment métissée et contrastée, elle est en cela le parfait échantillon d’un pays dans son entier.

Sucre
Sucre la blanche, qui fut la première capitale de la Bolivie, ressemble aujourd’hui à une capitale provinciale à la vie tranquille. Sa richesse architecturale est inégalée. Ici, aucun gratte-ciel ne vient déranger l’harmonie des pierres blondies par le soleil, ni le savant étagement des toits roux et les lignes sobres et claires des nombreux clochers de la ville.

Potosi
Potosi, cité la plus peuplée du monde au temps de sa magnificence, lorsque l’on extrayait des entrailles du  « Cerro Rico » l’argent qui alimenta le capitalisme européen à partir du XVIe siècle. Aujourd’hui, le travail dans les galeries souterraines continue comme autrefois. S’y plonger, c’est pénétrer dans le monde chargé de traditions des mineurs et approcher leur étrange relation avec la feuille de coca et le « Tio » (la figure qui règne sur le monde souterrain).

Région Santa Cruz & Missions Jésuites
Santa Cruz est la porte d’entrée de l’autre Bolivie. Une Bolivie différente et complémentaire de celle des Andes et des vallées. Santa Cruz bénéficie d’un climat privilégié et d’une nature généreuse. Elle allie à ses beautés naturelles une population à l’accueil chaleureux et qui a su conserver ses traditions, sa tranquillité et son art de vivre. Les attractions, souvent méconnues des visiteurs du pays, sont nombreuses tout autour de Santa Cruz, qui servira de base pour les visites dans la zone: l’imposante forteresse inca de Samaipata, le parc Amboró ou encore les Missions Jésuites, joyaux de l’architecture baroque et déclarées Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco.

Salars & Lipez

Tout au sud de la Bolivie, on trouve un paysage aride ou seuls des volcans millénaires en activité viennent troubler le repos de ce monde minéral. Le salar d’Uyuni, immense surface dure comme du roc d’où émergent quelques îles peuplées de cactus géants, preuve que même ici la vie n’a pas renoncé. Plus au sud, dans le désert du Lipez, on trouve des lagunes multicolores qui jalonnent le parcours jusqu’à la frontière chilienne. C’est aux alentours de ces îlots de vie que l’on rencontre les véritables propriétaires de la région : les flamants, qui nous lancent des regards hautains, les pattes trempées dans l’eau glacée...

Amazonie
Surnommée « l´enfer vert » par les premiers explorateurs européens, l´Amazonie évoque encore aujourd´hui l´aventure. On rêve de sa jungle impénétrable, de ses animaux insolites, des perroquets et des singes pour l’ambiance sonore, ou encore de senteurs tropicales permanentes et intactes. L’Amazonie bolivienne propose un dépaysement total, dans un environnement quasiment vierge. C´est l´un des joyaux naturels de notre planète.

Sports & Activités
En Bolivie de nombreuses possibilités s’offrent aux voyageurs en ce qui concerne les sports et les activités. La Bolivie est tout d’abord le paradis des trekkeurs de haute montagne dans la région de La Paz. Il est également possible d’entreprendre des randonnées dans la forêt vierge ou dans divers endroits du pays. La planche à voile sur le lac Titicaca, le VTT à 4’000 mètres d’altitude à La Paz, la randonnée à cheval tant sur la côte que dans la sierra, la pêche sportive, la natation dans les rivières et les lacs tropicaux ou encore le golf à Santa Cruz ou à La Paz.